2021 – 2024 : l’INFREP poursuit son développement

Entré en 1992 en qualité de consultant en gestion RH en alternance, Pierre Curvale a gravi les échelons pour être nommé, en 1999, directeur général de l’INFREP. En un peu plus de 20 ans, il a vu l’INFREP se développer, passant de 10 à 27 millions d’euros de chiffre d’affaires, se renforçant et se dynamisant par l’accroissement du nombre d’agences et de collaborateurs à travers tout le territoire français.

À quelques semaines de souffler les 40 bougies de l’INFREP, Pierre Curvale porte un regard objectif sur cet organisme de formation, avec de belles perspectives pour cet acteur incontournable de la formation professionnelle en France.

2021 : Une année de challenges pour préparer l’avenir

L’année 2021 a été riche en temps forts pour l’INFREP : continuité pédagogique, apprentissage, consolidation du Pôle Ingénierie, CPF, Qualiopi….

Une continuité pédagogique assurée par respect pour les stagiaires et les clients

En mars 2020, alors que personne n’était capable de prendre la mesure de l’ampleur de la crise sanitaire, l’INFREP a fait le choix de continuer à former ses stagiaires. Tandis que d’autres organismes de formation ralentissaient ou interrompaient leurs activités, le choix de l’INFREP était sans ambiguïté « Nous ne fermerons aucune agence » avait alors déclaré Pierre Curvale, « nous continuerons… ».

Déjà doté d’outils pédagogiques pour former à distance, l’INFREP a dû accélérer le pas, apprenant en marchant pour garantir la continuité pédagogique. Par respect de nos stagiaires et de nos clients, nous devions proposer une alternative. Pari tenu par les équipes de l’INFREP, qui se réjouit aujourd’hui d’avoir pu continuer à transmettre et à former des femmes et des hommes pour leur assurer l’avenir qu’ils méritent.

170 contrats d’apprentissage

Suite à la création d’un CFA de l’Education Populaire (CFA-EP) avec son actionnaire, la Ligue de l’Enseignement, l’INFREP a également accueilli pour la première fois, en septembre 2020, des jeunes sous contrat d’apprentissage. À la fin de l’année 2021, ce sont ainsi 170 apprentis qui étaient en formation à l’INFREP.

La consolidation du pôle ingénierie

Aux côtés des agences et en appui aux formations en présentiel et à distance, le pôle ingénierie de l’INFREP est basé dans les locaux du siège de l’institut. Il regroupe des ingénieurs de formation, au nombre de 4, exclusivement consacrés à l’ingénierie de formation. Leur objectif est de permettre à l’INFREP de proposer des formations de qualité sur des thématiques pertinentes et essentielles, d’accompagner les agences dans leur développement et de créer de nouveaux protocoles pédagogiques.

2021 a été l’occasion pour l’équipe du pôle ingénierie de l’INFREP de poursuivre la mutualisation des pratiques des agences. « L’une des particularités de l’INFREP, explique Pierre Curvale, est que les agences ne sont pas en concurrence les unes avec les autres. Les bonnes pratiques sont donc largement capitalisées et mutualisées, renforçant notre action en tant qu’organisme de formation en réseau, de dimension nationale, ainsi que notre offre de formation ».

CPF : une évolution en marche

Le compte personnel de formation (CPF) permet de rendre plus accessibles des formations qualifiantes grâce à une interface dédiée faisant le lien avec le crédit en euros disponible pour chaque personne afin d’exercer son droit à formation. Il était donc naturel pour l’INFREP de s’inscrire dans cette dynamique pour continuer à proposer des formations de qualité à nos stagiaires. En 2021, les possibilités de financement complémentaires se sont mises en place, les référencements auprès des organismes certificateurs ont évolué … autant de mutations que l’INFREP a suivi et s’est approprié pour assurer une information lisible auprès des stagiaires et des clients.

QUALIOPI

L’INFREP a naturellement travaillé à la mise en place du nouveau référentiel de qualité QUALIOPI qui s’impose aux organismes de formation pour bénéficier de fonds publics. Profitant de la démarche qualité déjà bien ancrée dans ses pratiques depuis 2001 (ISO 2001, Datadock), l’INFREP a été certifié en octobre 2021 sur les actions de formation, les bilans de compétences, les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience, et pour le CFA-EP, les actions de formation en apprentissage.

2022 et au-delà : des projets cohérents et ambitieux pour l’INFREP

Au gré du succès des formations et de l’excellent taux de satisfaction des stagiaires, l’année 2022 s’annonce sous les meilleurs auspices, dans la continuité de 2021.

Pour Pierre Curvale et ses équipes, il s’agit d’abord de transmettre un message fort : garantir la réussite de chaque stagiaire est la priorité de chacun des membres de l’institut. Ceci passe d’abord par la prise en compte de la problématique de chacun. « Les équipes pédagogiques ont une posture très respectueuse vis-à-vis des stagiaires », affirme le directeur général de l’INFREP. « Nous les prenons comme ils sont, sans décider pour eux. Nous créons des temps différents : un temps d’apprentissage, un temps d’échange, un temps de détente, un temps d’analyse de pratiques… »

Le mot d’ordre, dans la bouche de Pierre Curvale, comme dans les valeurs de l’INFREP est « respect et accompagnement ». Une notion qui passe également par l’accueil des stagiaires. « Qu’il s’agisse de cadres ou non, de jeunes ou de moins jeunes, de diplômés ou de personnes de faible niveau scolaire, nous leur offrons des locaux bien organisés, propres et bien équipés. Ceci fait également partie des éléments pour lesquels le taux de satisfaction est aussi élevé », précise Pierre Curvale.

« Et si 2021 nous a enseigné quelque chose, c’est que l’échange et le partage de pratiques nous permet d’avancer vers un objectif commun partagé ».

Si 2022 file déjà à grande vitesse, c’est à l’horizon 2024 que le dirigeant de l’INFREP fixe son objectif. Dans les coulisses, il est question de consolider les agences et de formuler des offres attractives de qualité dans lesquelles les apprenants trouveront une grande valeur ajoutée.

À l’aube de son 40e anniversaire, l’INFREP se renouvelle sans cesse et vit avec son temps, cumulant les success stories de femmes et d’hommes ordinaires, motivés par la même envie de progresser, d’évoluer, de se transformer pour atteindre leurs objectifs.

 


Publié le 14 février 2022

Partagez cet article

Toutes les actualités de l’INFREP

livre blanc reconversion pro

Envie de changer de métier ? Découvrez notre guide pratique de la reconversion professionnelle.


La reconversion professionnelle commence par une envie… elle devient ensuite un besoin, pour finalement se concrétiser (ou pas). Pour vous poser les bonnes questions, vouloir vous reconvertir pour les bonnes raisons, savoir par où commencer et… garder les pieds sur terre, commencez par lire notre guide !

En lire plus
Chroniques de nos apprenants : Odile et sa formation FPA 2024

Chroniques de nos apprenants : Odile et sa formation FPA 2024


Découvrez les histoires et ressentis de nos apprenants dans la série « Les chroniques de nos apprenants ». Cette semaine, suivez l’aventure d’Odile qui a réussi sa reconversion professionnelle grâce à la formation FPA 2024 de l’INFREP. Inspirée par ses expériences, Odile partage son parcours et ses réussites.

En lire plus
Témoignages Formation Professionnelle : Interview de la promo FPA 2024

Témoignages Formation Professionnelle : Interview de la promo FPA 2024


À quelques jours de la fin de leur parcours, la session FPA 2023/2024 a reçu l’équipe de L’Aisne Nouvelle. Les stagiaires ont choisi ce programme pour se reconvertir, acquérir de nouvelles compétences et se préparer à un métier enrichissant.

En lire plus
Formation professionnelle avec l'INFREP Orléans : Construisez votre avenir avec EPP VOIE

La formation, un atout pour votre emploi : se former à l’élaboration d’un projet professionnel


L’INFREP Orléans propose le dispositif EPP VOIE pour aider les personnes à définir ou confirmer leur projet professionnel.

En lire plus