Comment éviter de se faire piéger par les arnaques au CPF ?

« Allô Madame Untel ? Ici le Compte Personnel de Formation… J’aimerais vous informer que… ». Avez-vous déjà vécu ce genre d’appel téléphonique ? Avez-vous déjà reçu un ou plusieurs SMS et emails proposant des solutions attractives ? Si cela est le cas, ne cherchez pas : vous avez été victime d’une arnaque au CPF. L’INFREP vous en dit plus et surtout, vous aide à ne pas vous faire piéger !

La multiplication des arnaques au CPF : des millions d’euros détournés !

Depuis 2019, la mise en place du CPF (Compte Personnel de Formation) permet à toute personne active de bénéficier de droits à la formation mobilisables au cours de sa vie professionnelle, avec une grande nouveauté : ces droits sont crédités en euros, et non plus en heures comme cela était le cas avec l’ancien dispositif.

C’est ainsi que les personnes employées à mi-temps ou plus voient leur compte CPF crédité de 500 € chaque année. Une somme suffisamment attractive pour attiser la convoitise des escrocs, d’autant plus que le nombre d’intéressés, c’est-à-dire d’actifs, est de 38 millions.

Ainsi, en quelques mois seulement, les arnaques au CPF ont représenté plusieurs millions d’euros, de 10 à 12 millions en une année, selon la Caisse des dépôts et consignations (CDC), en charge de la gestion des droits à la formation.

Arnaques au CPF : comment font les escrocs ?

Appels téléphoniques, SMS, emails… tous les moyens sont bons pour permettre aux escrocs d’arriver à leurs fins. Leur objectif est simple : il s’agit d’obtenir, de la part de leurs victimes, les identifiants de leur compte CPF afin d’accéder à la plateforme. Ces identifiants sont constitués d’un email et d’un numéro de Sécurité sociale, que les arnaqueurs utilisent pour s’inscrire à l’insu des personnes piégées, souscrivant une formation dispensée par un faux organisme pour débiter leurs crédits.

Si les arnaques au CPF provenant de malfaiteurs sont nombreuses, il faut savoir qu’elles ne représentent pas les seuls risques. Certains organismes contactent leurs cibles sans état d’âme, leur proposant des « formations 100% gratuites ». Sur les réseaux sociaux, les messages dans ce sens ne manquent pas, accompagnés ou non d’offres promotionnelles comme une tablette ou un ouvrage gratuit en cas d’acceptation.

Éviter les arnaques au CPF : comment rester vigilant ?

Le risque principal encouru par les victimes des arnaques au CPF est de perdre leurs crédits de formation. Il faut savoir que la Caisse des dépôts et consignations n’entreprend jamais de démarchage téléphonique, ni par SMS, ni par email pour solliciter les bénéficiaires du Compte Personnel de Formation. Le ministère du Travail communique dans ce sens également, en indiquant que même les agents de l’État ne contacteront les personnes individuellement pour leur demander leurs identifiants et/ou solliciter une formation.

Renseignez-vous bien avant de vous engager, en prenant le temps de consulter le détail des formations, en comparant les offres, en observant les notes des organismes affichées sur Mon Compte Formation. Prenez le temps de vérifier que l’organisme qui vous intéresse est enregistré dans un des registres de France Compétences.

Si vous avez communiqué vos identifiants à un tiers par mégarde, n’attendez pas pour modifier immédiatement votre mot de passe. Vérifiez qu’aucune modification n’a été effectuée par les malfaiteurs en consultant l’historique de vos actions. Prenez connaissance de vos informations personnelles et de l’état de vos dossiers de formation.

En février 2022, un projet de loi visant à interdire le démarchage téléphonique sur le CPF a été initié. L’objectif est d’interdire les appels et messages frauduleux, le harcèlement, mais également d’empêcher toute tentative d’utilisation du compte CPF de tout bénéficiaire. Ce projet de loi est amené à être examiné et il est à prévoir qu’une suite sera donnée d’ici à l’été 2022.

Découvrir les formations de l’INFREP


Publié le 16 mars 2022

Partagez cet article

Toutes les actualités de l’INFREP

livre blanc reconversion pro

Envie de changer de métier ? Découvrez notre guide pratique de la reconversion professionnelle.


La reconversion professionnelle commence par une envie… elle devient ensuite un besoin, pour finalement se concrétiser (ou pas). Pour vous poser les bonnes questions, vouloir vous reconvertir pour les bonnes raisons, savoir par où commencer et… garder les pieds sur terre, commencez par lire notre guide !

En lire plus
INFREP - Démarrage imminent Formation Vendeur

Démarrage imminent Formation Vendeur


Tu as moins de 30 ans et tu veux travailler dans la vente en magasin, mais tu n’as pas de diplôme ? Cette formation est faite pour toi !

En lire plus
CPJEPS AAVQ : Nouvelle session en alternance ! - INFREP Mortagne

CPJEPS AAVQ : Nouvelle session en alternance !


Bonne nouvelle : l’NFREP Orne proposera du 9 septembre 2024 au 27 juin 2025 une nouvelle session de formation pour accéder au CPJEPS Animateur d’Activité et de Vie Quotidienne, en alternance.

En lire plus
INFREP Rennes - Retour sur le premier atelier d’acteur de son intégration

Retour sur le premier atelier d’acteur de son intégration


L’INFREP Rennes propose au sein de son agence des ateliers « Acteur de son intégration » permettant d’accompagner un public primo-arrivant signataire d’un Contrat d’Insertion Républicain. L’objectif de ces ateliers est de permettre à ce public de gagner en autonomie et en confiance dans leurs démarches d’intégration.

En lire plus