France Travail : à quoi les demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA doivent-ils s’attendre ?

Le 1ᵉʳ janvier 2024 marquait le début d’une nouvelle ère dans le paysage français de l’emploi, avec la transformation de Pôle emploi en France Travail.

Cette évolution vise à renforcer l’accompagnement des personnes sans emploi et des entreprises qui recrutent, en collaborant étroitement avec les acteurs de l’emploi, de la formation, et de l’insertion. Qu’implique ce changement pour les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA ?

France Travail : le nouveau visage de l’accompagnement à l’emploi

France Travail n’est pas seulement un changement de nom ; c’est une refonte du système d’aide à l’emploi, ancrée dans la loi pour le plein emploi du 18 décembre 2023. Le nouvel opérateur, qui succède à Pôle Emploi, voit ses missions considérablement renforcées. L’accent est mis sur une approche plus intégrée et personnalisée, visant à mieux répondre aux besoins spécifiques des demandeurs d’emploi et des entreprises.

 

Un réseau étendu pour une efficacité accrue

Au cœur de cette transformation se trouve la création d’un Réseau pour l’emploi, regroupant différents acteurs clés :

  • L’opérateur France Travail
  • L’État
  • Les collectivités locales
  • Les missions locales
  • Cap emploi

Cette collaboration étroite entre diverses entités vise à optimiser l’accueil, l’orientation, l’accompagnement, la formation et le placement des personnes en recherche d’emploi ou en difficulté sociale ou d’insertion, ainsi qu’à mieux répondre aux exigences des employeurs.

 

Gouvernance et coordination

Pour veiller à la cohérence et à l’efficacité de ce réseau, un comité national pour l’emploi, présidé par le ministre de l’Emploi, est chargé de fixer les règles de fonctionnement du réseau et de définir les orientations stratégiques au niveau national. De plus, des comités territoriaux pour l’emploi sont établis aux niveaux régional et départemental, ainsi que dans les bassins d’emploi, garantissant une approche adaptée aux spécificités locales.

 

Inscription généralisée et contrat d’engagement

La mise en place de France Travail se fait en parallèle de l’inscription généralisée pour toutes les personnes sans emploi. Prévue pour être effective au plus tard en 2025, cette mesure vise à simplifier et à unifier l’accès aux services d’emplois.

Inscription automatique

La loi prévoit une inscription automatique auprès de France Travail pour différentes catégories de personnes :

  • Les demandeurs d’emploi actuellement inscrits à Pôle emploi
  • Les demandeurs du Revenu de Solidarité Active (RSA), y compris leur conjoint, concubin ou partenaire pacsé
  • Les jeunes demandant un accompagnement auprès des missions locales
  • Les personnes handicapées sollicitant un accompagnement auprès de Cap emploi.

Cette démarche vise à garantir que toute personne en situation de recherche d’emploi bénéficie de l’accompagnement nécessaire, sans avoir à naviguer dans un système complexe d’inscription.

Un contrat d’engagement unifié

Le contrat d’engagement est au cœur de cette nouvelle approche. Remplaçant les dispositifs existants comme le projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE) de Pôle Emploi, ce contrat établit un plan d’action précisant les objectifs d’insertion sociale et professionnelle. Il prévoit également une obligation d’au moins 15 heures d’activité par semaine pour les demandeurs d’emploi nécessitant un accompagnement ou les allocataires du RSA. Cette durée peut être adaptée en fonction de la situation du signataire, comme les problèmes de santé ou la garde d’enfants.

Un pas vers une gestion plus personnalisée

L’uniformisation du processus d’engagement vise à une meilleure personnalisation de l’accompagnement. Chaque demandeur d’emploi bénéficie d’un suivi adapté à ses besoins spécifiques, contribuant ainsi à une meilleure intégration professionnelle et sociale.

 

Conseils pour les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA

Avec la mise en place de France Travail, il est important pour les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA de comprendre comment naviguer efficacement dans ce nouveau système. Voici quelques conseils pratiques :

 

Participation active et consciente

  • Engagez-vous activement dans votre recherche d’emploi et répondez promptement aux sollicitations de France Travail.
  • Assurez-vous que vos compétences, expériences et objectifs professionnels sont à jour dans votre dossier France Travail.

 

Tirer parti des ressources et services de France Travail

  • Utilisez les ateliers, formations, et autres événements proposés par France Travail pour améliorer vos compétences et vos chances de trouver un emploi.
  • Familiarisez-vous avec les applications et les sites web de France Travail pour une recherche d’emploi plus efficace.

 

Gestion des droits et des devoirs

  • Lisez attentivement votre contrat d’engagement et assurez-vous de comprendre vos obligations, notamment les heures d’activité requises.
  • Communiquez régulièrement avec votre conseiller pour discuter de vos progrès et des défis que vous rencontrez.

 

Vous êtes bénéficiaire du RSA ?

  • Soyez attentif(ve) aux exigences spécifiques liées au RSA, telles que l’obligation d’activité et les rendez-vous de suivi.
  • Préparez-vous aux évolutions possibles dans le versement de votre allocation en cas de non-respect du contrat d’engagement.

Sanctions et régulations : que se passe-t-il en cas de non-respect des engagements ?

France Travail introduit de nouvelles sanctions et mesures réglementaires pour garantir le respect des engagements pris par les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA. Ces mesures visent à maintenir l’équilibre entre les droits et devoirs des personnes sans emploi.

 

Nouveau régime de sanctions pour les bénéficiaires du RSA

  • En cas de refus de signer le contrat d’engagement ou de non-respect des engagements, les allocataires du RSA pourraient faire face à des sanctions graduelles, telles qu’une suspension temporaire de l’allocation, suivie d’une suppression partielle ou totale dans les cas les plus graves.
  • Un décret définira les durées minimale et maximale de radiation ainsi que la part maximale du RSA pouvant être suspendue ou supprimée, en veillant au respect du principe de proportionnalité.

 

Sanctions pour les demandeurs d’emploi

  • En cas de non-respect du contrat d’engagement, les demandeurs d’emploi pourront être radiés de la liste des demandeurs d’emploi. Des suspensions temporaires des allocations chômage sont également prévues.
  • Le Conseil constitutionnel a stipulé que les sanctions doivent respecter le principe de proportionnalité des peines.

Mesures d’accompagnement

  • Les conseillers de France Travail suivront régulièrement les progrès des demandeurs d’emploi, en leur offrant des conseils et un soutien adaptés à leur situation.
  • Les contrats d’engagement pourront être réévalués et ajustés en fonction de l’évolution de la situation personnelle et professionnelle du demandeur d’emploi.

La transformation de Pôle Emploi en France Travail ouvre un nouveau chapitre pour le marché du travail en France. Cette réforme ambitieuse vise à offrir un meilleur accompagnement aux demandeurs d’emploi et aux bénéficiaires du RSA, tout en répondant efficacement aux besoins des entreprises. La réforme est un pas décisif vers un système d’emploi plus efficace et inclusif, où chaque individu a accès à l’accompagnement et aux ressources nécessaires pour réaliser son potentiel professionnel.


Publié le 24 janvier 2024

Partagez cet article

Toutes les actualités de l’INFREP

livre blanc reconversion pro

Envie de changer de métier ? Découvrez notre guide pratique de la reconversion professionnelle.


La reconversion professionnelle commence par une envie… elle devient ensuite un besoin, pour finalement se concrétiser (ou pas). Pour vous poser les bonnes questions, vouloir vous reconvertir pour les bonnes raisons, savoir par où commencer et… garder les pieds sur terre, commencez par lire notre guide !

En lire plus
INFREP - Le HSP SOCLE est invité au Salon de l’agriculture

Le HSP SOCLE est invité au Salon de l’agriculture


Le Salon de l’Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine s’est tenu au Parc des expositions de Bordeaux du 18 au 26 mai 2024. L’ADEFA de la Nouvelle-Aquitaine a convié les usagers du Parcours 2 HSP Socle de l’INFREP Bordeaux à venir durant cet évènement : le mardi 21 mai. Cette journée, riche en émotions, en rencontres et en découvertes, a permis aux usagers du Parcours 2 HSP Socle de l’INFREP Bordeaux de se familiariser avec le monde agricole.

En lire plus
INFREP - Nous rouvrons nos portes le 6 juillet 2024 !

Nous rouvrons nos portes le 6 juillet 2024 !


Vous cherchez à donner un nouvel élan à votre carrière ? Venez découvrir votre future formation et la première étape vers un avenir professionnel prometteur  !

En lire plus
INFREP - Formation de formateurs voyage au cœur de l’excellence pédagogique

Formation de formateurs : voyage au cœur de l’excellence pédagogique


Vous souhaitez en savoir plus sur la formation de formateurs ? Nous vous invitons à plonger dans le monde de la formation professionnelle, à travers une conversation entre Sylvain Benaissa, Responsable d’agence à l’INFREP Saint-Quentin, et Caroline Brunet, Responsable de l’agence IP2A, agence de conseil et de formation de l’INFREP, spécialisée dans la pédagogie de l’alternance, la formation des formateurs en CFA et le développement de l’offre pédagogique des CFA.

En vidéo, découvrez des programmes de formation riches et variés, ainsi que les éléments de réponses à vos questions sur la filière des formations de formateurs.

En lire plus