L’apprentissage a tout pour plaire… à tous !

Le monde de l’apprentissage connaît une transformation significative, se démocratisant et séduisant un public de plus en plus large. Qui sont les « nouveaux » apprentis ? Par quoi sont-ils motivés ? L’INFREP se penche sur les raisons qui expliquent l’engouement des Français pour l’apprentissage.

L’introduction progressive de la loi « Avenir professionnel » en 2018 a donné, à l’apprentissage en France, un élan particulier. C’est ce que révèle le premier « Rapport sur l’usage des fonds de la formation professionnelle » de France Compétences.

L’apprentissage gagne du terrain en France

Depuis 2021, le nombre d’apprentis a connu une belle croissance en France : + 14 %. Entre 2017 et 2022, le nombre de nouveaux contrats dans le secteur privé a été multiplié par 2,8. Cette tendance à la hausse ne montre aucun signe de ralentissement. Et pour cause ! Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, a présenté l’objectif d’un million d’apprentis d’ici à 2027. Cette augmentation considérable est en partie due à l’aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis, mise en œuvre entre l’été 2020 et l’été 2022. Récemment, cette aide aux employeurs a été pérennisée jusqu’à la fin du quinquennat en 2027.

Soulignons toutefois que l’impact de la loi « Avenir professionnel » a élargi les critères d’accès à l’apprentissage, rendant cette voie d’éducation et de formation plus attractive et accessible à un public diversifié.

 

Qui sont les « nouveaux » apprentis ?

Le visage de l’apprentissage en France a changé. Les « nouveaux » apprentis en France traduisent l’évolution de cette forme d’éducation depuis la mise en place de la loi « Avenir professionnel » en 2018. Parmi les changements notoires, on constate une augmentation de l’âge des apprentis, un niveau d’études plus élevé, et une féminisation des effectifs.

L’apprentissage pour tous les âges

L’âge limite pour se lancer dans l’apprentissage a été repoussé de 25 à 29 ans. Pour bon nombre de jeunes, cette décision présente une véritable opportunité. C’est ainsi que la proportion des apprentis âgés de 26 à 29 ans a augmenté, passant à 7 % du total en 2021. De même, l’extension de l’âge limite pour l’apprentissage a permis aux profils socioculturels de se diversifier.

Des apprentis de niveaux d’études plus élevés

Du côté du niveau d’études, 61 % des contrats d’apprentissage signés en 2021 concernaient des formations de niveau Bac +2 ou au-delà, contre seulement 38 % en 2018. Indéniablement, cette tendance traduit l’intérêt des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur pour l’apprentissage (39 % en 2021 contre 22 % en 2018). Cette nouveauté tend également à l’image d’un apprentissage, voie professionnelle de repli ou réservée aux premiers niveaux de formation. 

De plus en plus de femmes choisissent l’apprentissage

La féminisation des effectifs parmi les apprentis est un autre élément notable de cette évolution. Les femmes représentent désormais 44 % des entrées en apprentissage en 2021, contre 34 % en 2018. Cette progression est particulièrement visible dans le secteur tertiaire, où la répartition entre les sexes tend vers la parité. Toutefois, certains domaines, tels que la construction, restent encore majoritairement masculins, bien que le nombre de femmes y progresse aussi, passant de 6 % en 2018 à 11 % en 2021.

 

Le paysage de l’apprentissage en France est en pleine mutation, avec un public de plus en plus diversifié et des opportunités croissantes pour tous. Conscient de cette évolution, l’INFREP propose des formations en apprentissage jusqu’à 29 ans et accueille actuellement plus de 200 apprentis sur une vingtaine de formations. 

Envie d’en savoir plus ? C’est par ici !


Publié le 18 mai 2023

Partagez cet article

Toutes les actualités de l’INFREP

livre blanc reconversion pro

Envie de changer de métier ? Découvrez notre guide pratique de la reconversion professionnelle.


La reconversion professionnelle commence par une envie… elle devient ensuite un besoin, pour finalement se concrétiser (ou pas). Pour vous poser les bonnes questions, vouloir vous reconvertir pour les bonnes raisons, savoir par où commencer et… garder les pieds sur terre, commencez par lire notre guide !

En lire plus
INFREP - Démarrage imminent Formation Vendeur

Démarrage imminent Formation Vendeur


Tu as moins de 30 ans et tu veux travailler dans la vente en magasin, mais tu n’as pas de diplôme ? Cette formation est faite pour toi !

En lire plus
CPJEPS AAVQ : Nouvelle session en alternance ! - INFREP Mortagne

CPJEPS AAVQ : Nouvelle session en alternance !


Bonne nouvelle : l’NFREP Orne proposera du 9 septembre 2024 au 27 juin 2025 une nouvelle session de formation pour accéder au CPJEPS Animateur d’Activité et de Vie Quotidienne, en alternance.

En lire plus
INFREP Rennes - Retour sur le premier atelier d’acteur de son intégration

Retour sur le premier atelier d’acteur de son intégration


L’INFREP Rennes propose au sein de son agence des ateliers « Acteur de son intégration » permettant d’accompagner un public primo-arrivant signataire d’un Contrat d’Insertion Républicain. L’objectif de ces ateliers est de permettre à ce public de gagner en autonomie et en confiance dans leurs démarches d’intégration.

En lire plus