Métier d’assistant médical : où en sommes-nous en 2023 ?

Depuis son introduction en 2019, le rôle de l’assistant médical a pris une importance considérable dans le paysage médical français. Aujourd’hui, le nombre d’assistants médicaux s’élève à 4 000, un chiffre qui devrait plus que doubler d’ici fin 2024, pour atteindre 10 000 professionnels, conformément aux aspirations du président de la République. L’INFREP vous propose de mettre en lumière ce nouveau métier du secteur de la santé, en pleine expansion.

Rappel : l’origine et la définition du métier d’assistant médical

L’assistant médical est un poste clé dans le système de santé. Le professionnel de santé soulage les médecins de certaines tâches administratives et cliniques pour leur permettre de se concentrer sur les soins aux patients.

Le métier d’assistant médical est apparu en réponse à une problématique majeure : le manque de temps des médecins pour les soins aux patients. En prenant en charge une partie des tâches administratives et cliniques, l’assistant médical permet au médecin de se consacrer pleinement à sa mission première : le diagnostic et le traitement des maladies.

Le rôle de l’assistant médical est multiple. Il soutient les médecins dans leurs tâches les plus simples, notamment les tâches administratives comme l’accueil des patients ou la gestion des dossiers médicaux. Par ailleurs, l’assistant médical peut réaliser des pré-consultations : prise de tension, interrogation sur l’état de santé du patient, transmission des informations au médecin, etc. Il s’agit d’un rôle clé pour optimiser le temps du médecin et améliorer la prise en charge des patients.

 

Assistant médical : état des lieux en 2023

En 2023, c’est-à-dire quatre ans après la création de ce nouveau métier de santé, la profession d’assistant médical est en plein essor. Emmanuel Macron a exprimé son souhait d’augmenter le nombre d’assistants médicaux à 10 000 d’ici fin 2024. Aujourd’hui, 4 000 assistants médicaux aident les médecins généralistes partout en France.

Le recrutement d’assistants médicaux a permis aux médecins d’accueillir en moyenne 10% de patients supplémentaires. Cependant, le recrutement de ces professionnels reste un défi pour certains médecins, notamment en raison de contraintes d’espace ou de financement, malgré les aides financières mises en place par le gouvernement.

 

Devenir assistant médical : de nombreux postes à la clé !

Avez-vous caressé l’idée de devenir assistant médical ? Qu’est-ce qui vous retient ?

Les formations proposées dans les agences INFREP partout en France sont basées sur un programme complet et aboutissent au CQP Assistant(e) médical(e). Elles comprennent notamment :

  • L’accueil et la prise en charge administrative des patients : accueil des patients, gestion des rendez-vous, enregistrement des informations des patients, coordination avec d’autres services de santé.
  • Maîtrise de la réglementation en matière d’hygiène et de qualité : les assistants médicaux doivent comprendre et appliquer les normes et procédures d’hygiène et de qualité dans le cabinet médical.
  • Assistance opérationnelle au praticien, pouvant impliquer l’aide au médecin lors des examens médicaux, la préparation des salles de traitement, la gestion des dossiers médicaux et l’assistance lors des interventions chirurgicales mineures.
  • Formation spécifique : vocabulaire médical, logiciels médicaux, compréhension de domaines spécifiques au secteur tels que la télémédecine, la gestion du risque contaminant et la pharmacovigilance.
  • Prise de constantes et de mesures, enregistrement des signes vitaux des patients (pression artérielle, température, pouls et respiration).
  • Gestion des stocks, commande et suivi des fournitures médicales, gestion des stocks de médicaments et autres tâches administratives connexes.

La durée de la formation CQP Assistant médical est généralement de 384 heures, effectuées en alternance (mélange entre cours théoriques en salle de classe et pratique sur le terrain, en cabinet médical).

À la fin de la formation, les participants (salariés, demandeurs d’emploi et jeunes en sortie de formation initiale) reçoivent une attestation de fin de formation et peuvent obtenir le CQP assistant(e) médical(e), une certification de qualification professionnelle reconnue dans les cabinets médicaux.


Publié le 22 juin 2023

Partagez cet article

Toutes les actualités de l’INFREP

livre blanc reconversion pro

Envie de changer de métier ? Découvrez notre guide pratique de la reconversion professionnelle.


La reconversion professionnelle commence par une envie… elle devient ensuite un besoin, pour finalement se concrétiser (ou pas). Pour vous poser les bonnes questions, vouloir vous reconvertir pour les bonnes raisons, savoir par où commencer et… garder les pieds sur terre, commencez par lire notre guide !

En lire plus
INFREP Newsletter Janvier 2024

Newsletter Janvier 2024


Découvrez notre newsletter du mois de janvier, rédigée en totalité par nos alternants NDRC.
Laissez-vous séduire par leur créativité et plongez au cœur de notre agence afin de découvrir ou redécouvrir les évènements passés et ceux à venir !

En lire plus
INFREP - Salon du Taf Montpellier

Salon du Taf Montpellier


Vous êtes à la recherche d’opportunités professionnelles enrichissantes ?

Ne manquez pas notre présence au Salon du Taf qui se tiendra les 6 et 7 mars à Montpellier !

En lire plus
INFREP - Activ'Projet

Activ’Projet


Vous êtes actuellement à la recherche d’un emploi et envisagez une reconversion professionnelle ?
Pour réussir cette transition, il est essentiel de développer un projet réaliste et réalisable. C’est là qu’INFREP peut vous venir en aide avec son offre Activ’Projet.

En lire plus