Méthodes pédagogiques

Les formations de l’INFREP sont basées sur des méthodes pédagogiques innovantes éprouvées comme par exemple :

  • L’individualisation des parcours de formation
  • La pédagogie différenciée
  • La classe inversée
  • La réalité virtuelle et la réalité augmentée
  • La FEST

Année après année, ces méthodes sont perfectionnées, au gré des retours et des résultats des stagiaires.

La pédagogie active à l’INFREP : transformer les connaissances en compétences

À travers l’apprentissage expérientiel, les stagiaires sont mis en situation réelle et sont invités à mettre en œuvre leurs connaissances et leurs compétences, les faisant évoluer au long de la formation. Les interventions de l’INFREP accordent une place importante à l’expérience concrète, à l’observation réfléchie, à la conceptualisation et à l’expérimentation.

Le co-apprentissage à l’INFREP

Dans une société qui privilégie le partage et l’interdépendance positive, l’INFREP encourage le co-apprentissage, par le biais de tâches collectives en groupes ou en sous-groupes, afin de :

  • Démontrer la responsabilité individuelle de chacun
  • Développer les compétences transversales des participants
  • Améliorer la performance individuelle à travers le groupe, vecteur de motivation et de cohésion
  • Favoriser l’entraide et le soutien

Tout au long du processus de formation, chaque stagiaire reste l’acteur principal de sa formation.

Différenciation pédagogiques et adaptabilité

Chaque stagiaire ayant sa propre expérience, ses besoins et ses acquis, au même titre que ses propres centres d’intérêt et rythmes personnels, les formateurs de l’INFREP s’adaptent par le biais de la différenciation pédagogique. Par exemple :

  • Différentes activités sont proposées sur une même thématique
  • Les consignes et les supports sont adaptés en fonction des profils des apprenants
  • Les méthodes de travail sont alternées (présentiel, à distance, auto-formation guidée, groupe, individuel…)
  • Des sous-groupes sont formés pour certaines activités
  • La formation s’adapte au rythme de travail du stagiaire, par le biais de l’auto-formation notamment.

Les modalités d’apprentissage sur lesquelles sont basées les formations de l’INFREP, sont adaptées aux différents parcours d’apprentissage et aux matières abordées. Par exemple, le face-à-face sera privilégié pour les matières professionnelles. Pour les matières générales (langues, mathématiques, etc.), les formateurs s’appuieront davantage sur des situations concrètes.

Se rapprocher des situations de travail réelles des stagiaires

Pour susciter l’intérêt des stagiaires, mais également pour leur permettre de tirer profit au maximum de leur formation, l’INFREP mise sur une approche situationnelle et des contenus innovants. Les situations de travail en entreprise sont ainsi utilisées comme support à l’acte d’apprendre. Les formateurs s’appuient sur des supports contextualisés, utilisant des documents authentiques professionnels du stagiaire.