Quel parcours de formation suivre pour devenir auxiliaire de vie ?

Comment devenir auxiliaire de vie ? Quels sont les parcours de formation possibles pour se lancer dans ce métier d’aide et d’accompagnement à la personne ?

Dans le secteur sanitaire et social, le métier d’auxiliaire de vie est à la fois exigeant et enrichissant. Il nécessite de passer par une formation appropriée pour acquérir les compétences essentielles. L’INFREP vous informe sur les parcours de formation à suivre pour envisager une carrière en tant qu’auxiliaire de vie.

 

L’essentiel sur le métier d’auxiliaire de vie

Avant de présenter les parcours de formation à suivre pour devenir auxiliaire de vie, nous vous proposons de revenir sur des notions essentielles concernant le métier, la pratique, les débouchés et les qualités requises.

 

Auxiliaire de vie : un métier à multiples facettes

Le métier d’auxiliaire de vie, également connu sous d’autres appellations (Agent de soins, accompagnant éducatif et social (AES), Assistant de vie aux familles (ADVF) ou encore Aide médico-psychologique (AMP), s’inscrit au cœur de la relation d’aide.

Cette profession demande une grande capacité d’écoute, de l’adaptabilité et une volonté inébranlable de venir en aide aux personnes en perte d’autonomie et en situation de handicap.

 

Un accompagnement au quotidien

En tant qu’auxiliaire de vie, vous accompagnerez les personnes âgées, handicapées ou malades, qui ont besoin d’assistance pour accomplir les tâches de la vie quotidienne. L’auxiliaire de vie est ainsi en charge de diverses missions, allant de l’aide à la toilette, à la préparation des repas, en passant par l’assistance pour les démarches administratives.

Mais, le rôle de l’auxiliaire de vie ne s’arrête pas là. Il ou elle joue également un rôle social important en contribuant à rompre l’isolement des personnes qu’il ou elle accompagne. Les visites, parfois quotidiennes, permettent de tisser un lien social et de prévenir les risques d’isolement et de dépression.

 

Un secteur en pleine croissance

Le secteur de l’aide à la personne connaît une croissance continue, notamment en raison du vieillissement de la population. Prenez le temps de consulter les offres d’emploi : les débouchés sont nombreux pour les titulaires du diplôme d’auxiliaire de vie sociale.

La majorité des auxiliaires de vie travaillent dans le secteur privé, en tant que salariés de sociétés de services d’aide à domicile ou d’associations. Il est également possible d’exercer ce métier dans le cadre de la fonction publique territoriale ou hospitalière, ou encore en tant qu’indépendant, en profession libérale.

 

Les conditions d’exercice : un métier exigeant

Les conditions d’exercice du métier d’auxiliaire de vie peuvent varier selon la structure de l’employeur et le statut de l’intéressé(e), selon qu’il ou elle est salarié(e), fonctionnaire, indépendant(e). Quelle que soit la situation, le métier d’auxiliaire de vie demande une grande disponibilité. Les horaires peuvent être irréguliers et inclure des interventions le matin très tôt, le soir tard, voire la nuit. En outre, l’auxiliaire de vie est souvent amené(e) à se déplacer au domicile de plusieurs personnes dans la même journée.

Malgré des conditions de travail parfois éprouvantes, de nombreux professionnels trouvent, dans ce métier, une grande satisfaction. Aider les personnes en perte d’autonomie dans leur quotidien procure un sentiment d’utilité et de réalisation.

 

Quel est le parcours de formation à suivre pour devenir auxiliaire de vie ?

Le métier d’auxiliaire de vie est un métier social et non médical. Néanmoins, il a connu une véritable professionnalisation au cours des dernières années. Pour devenir auxiliaire de vie, il est recommandé de suivre une formation. De cette manière, les futur(e)s professionnel(le)s acquièrent les compétences essentielles pour s’épanouir dans un métier tourné vers l’aide et le soutien aux autres.

 

Les formations vers le métier d’auxiliaire de vie

Il existe plusieurs moyens d’ouvrir les portes du métier d’auxiliaire de vie. Parmi les formations les plus appréciées sur le marché du travail :

  • Le Diplôme d’État d’Accompagnement Éducatif et Social (DEAES) option Accompagnement de la vie à domicile. Cette formation de niveau CAP est très complète et particulièrement adaptée au métier d’auxiliaire de vie.
  • Le BAC Pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP), une formation de choix pour se préparer à l’accompagnement des personnes dépendantes.
  • La Mention complémentaire (MC) Aide à Domicile, accessible après un CAP ou un Bac Pro, permet de renforcer ses compétences dans l’aide à la personne à domicile.
  • Le titre professionnel ADVF pour travailler au domicile des particuliers ou en structures d’hébergement

 

Le Diplôme d’État d’Accompagnement Éducatif et Social (DEAES)

Le DEAES est un diplôme de niveau CAP créé en 2016, en remplacement du Diplôme d’État d’Aide Médico-Psychologique (DEAMP) et du Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS). La création du DEAES a permis de créer un diplôme d’État pour les accompagnants scolaires des personnes handicapées. Il est organisé autour d’un tronc commun et de trois spécialisations, chacune menant à un métier spécifique de l’aide à la personne :

  • L’accompagnement de la vie à domicile : pour devenir auxiliaire de vie sociale.
  • L’accompagnement de la vie en structure collective : pour devenir Aide médico-psychologique.
  • L’accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire : pour se spécialiser dans l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

La formation pour l’obtention du DEAES dure d’une à deux années. Elle combine formation pratique, sous forme de stages et formation théorique. La partie théorique consiste à acquérir des compétences essentielles à l’exercice de la profession.

L’accès à la formation DEAES est soumis à un concours d’admission qui comprend une épreuve écrite d’admissibilité (un questionnaire de dix questions sur l’actualité sociale) et une épreuve orale d’admission (un entretien portant sur la motivation du candidat).

 

Le Titre professionnel ADVF (Assistant(e) de Vie aux Familles)

La formation au titre professionnel Assistant(e) de Vie aux Familles (ADVF) s’adresse aux personnes souhaitant travailler dans le secteur sanitaire et social. Proposée par plusieurs agences INFREP en France, notamment dans la Drôme, à Montpellier et à Mortagne, elle s’organise sous forme d’alternance, à temps plein, et peut être suivie par des salariés, des demandeurs d’emploi et des particuliers.

Objectifs et compétences visées par la formation au TP ADVF

L’objectif principal de la formation ADVF est de préparer les apprenants à accomplir diverses tâches relatives à l’aide à domicile, par exemple :

  • Entretenir le logement et le linge d’un particulier
  • Accompagner une personne dans les actes essentiels du quotidien
  • Relayer les parents dans la prise en charge de leurs enfants à domicile
  • Etc.

La capacité à communiquer efficacement avec les personnes aidées et leur entourage fait bien évidemment partie des compétences à acquérir.

 

Programme de la formation TP ADVF

La formation ADVF est structurée autour de plusieurs modules clés :

  • La découverte du métier d’assistant(e) de vie aux familles : les stagiaires apprennent à organiser leur travail et à entretenir des relations professionnelles saines.
  • L’entretien du logement et du linge d’un particulier, avec l’accent sur les techniques de nettoyage et d’entretien, ainsi que sur la prévention des risques domestiques et professionnels.
  • L’accompagnement de la personne, qui couvre la connaissance des publics, la prévention des risques, l’accompagnement et l’autonomie.
  • L’alimentation et la nutrition : un aspect crucial de l’accompagnement à domicile, avec une formation aux principes de l’alimentation équilibrée.
  • La prise en charge des enfants

La durée totale de la formation de l’INFREP se situe entre 700 et 850 heures, avec une combinaison d’apprentissage théorique couplée à des mises en situation (plateau technique – appartement pédagogique) alternant avec et de périodes en entreprise pour mettre en pratique les compétences acquises.

À l’issue de leur formation, les participants reçoivent une attestation de fin de formation ainsi que le Titre Professionnel ADVF du Ministère du Travail de niveau 3, attestant de leur compétence à exercer en tant qu’assistant(e) de vie aux familles.

Cette formation vous intéresse ? Découvrez-la et inscrivez-vous !


Publié le 18 juillet 2023

Partagez cet article

Toutes les actualités de l’INFREP

livre blanc reconversion pro

Envie de changer de métier ? Découvrez notre guide pratique de la reconversion professionnelle.


La reconversion professionnelle commence par une envie… elle devient ensuite un besoin, pour finalement se concrétiser (ou pas). Pour vous poser les bonnes questions, vouloir vous reconvertir pour les bonnes raisons, savoir par où commencer et… garder les pieds sur terre, commencez par lire notre guide !

En lire plus
INFREP Newsletter Janvier 2024

Newsletter Janvier 2024


Découvrez notre newsletter du mois de janvier, rédigée en totalité par nos alternants NDRC.
Laissez-vous séduire par leur créativité et plongez au cœur de notre agence afin de découvrir ou redécouvrir les évènements passés et ceux à venir !

En lire plus
INFREP - Salon du Taf Montpellier

Salon du Taf Montpellier


Vous êtes à la recherche d’opportunités professionnelles enrichissantes ?

Ne manquez pas notre présence au Salon du Taf qui se tiendra les 6 et 7 mars à Montpellier !

En lire plus
INFREP - Activ'Projet

Activ’Projet


Vous êtes actuellement à la recherche d’un emploi et envisagez une reconversion professionnelle ?
Pour réussir cette transition, il est essentiel de développer un projet réaliste et réalisable. C’est là qu’INFREP peut vous venir en aide avec son offre Activ’Projet.

En lire plus